lundi 3 août 2015

Comparer ses mensurations avec un patron


Les tailles d'un patron ne sont pas toujours les mêmes que celles dans le prêt-à-porter. Lorsque vous souhaitez coudre un vêtement à partir d'un patron, vous devrez comparer vos mensurations à celles données dans le patron, afin de couper la bonne taille.

La plupart du temps, les patrons présentent une grille de mesures auxquelles vous comparerez vos propres mensurations. En fonction du type de vêtement, vous devrez comparer certaines mesures. Attention, les mesures sur le patrons ne doivent pas être parfaitement égales à vos mensurations, sinon le vêtement sera bien trop serré: il faut tenir compte de la valeur d'aisance, c'est à dire la valeur à rajouter à ses mensurations pour être à l'aise dans un vêtement.


Il y a 6 mesures à comparer sur un patron :
 
1.    Comparez les tours de taille, de poitrine, de hanches et la carrure dos avec les données du patron
2.     Pour un travail plus précis encore, vous pouvez mesurer sur le patron la longueur de la couture d'épaule : comparez-la avec votre propre longueur d'épaule, ces 2 mesures devraient être proches. Si les épaules sont tombantes, mesurez bien spur la longueur entre l’encolure et l'endroit où les manches doivent commencer.
3.    Vérifiez l'emplacement de la pince de poitrine en mesurant la longueur depuis le haut de l'épaule (près du cou) jusqu'à la pointe de la pince pour déterminer l'endroit considéré comme la pointe de la poitrine : une pince de poitrine s'arrête généralement 2,5 à 4 cm avant la pointe des seins. Comparez cette mesure avec votre propre mesure.
4.    Comparez la longueur des manches: pour cela, mesurez le patron de la manche en son milieu. Certaines manches ajustées ne sont pas droites ! De plus, certaines manches présentent une pince au coudre et il est intéressant de mesurer la longueur de l'épaule jusqu'à la pince (qui est située au niveau du coude) pour voir si il faut modifier le patron.
5.     La longueur de jupe est donnée sur les patrons : comparez cette valeur avec la longueur que vous souhaitez ! Si le patron ne donne pas la longueur finale de la jupe, mesurez la sur le patron le long du centre dos
6.    La longueur des pantalons devrait se mesurer le long de la couture des côtés pour déterminer la longueur finale. Pour trouver l'entrejambe, tracez une ligne perpendiculaire au droit fil à partir de la fourche et mesurez les longueurs et les profondeurs d'entrejambes, sur le dos et le devant. La profondeur d'entrejambe est la distance taille-fourche, tandis que la longueur d'entrejambes se mesure le long de la couture. Comparez ces mesures à vos propres mensurations : les mesures du patron doivent être plus grandes que les vôtres pour obtenir un pantalon confortable.
7.    NB: pour mesurer des longueurs courbes, posez le ruban de couturière sur le bord. Ces règles ne s'appliquent pas aux vêtements en jersey.

samedi 1 août 2015

Changer la doublure d'une jupe


1/ métrage
Mesurer la hauteur H de la doublure en place.
Prévoir H +7cm de doublure (en 150cm de large).

2/ le patron
1er cas : la doublure est montée comme expliqué ici :
- découdre le point d'ourlet de la ceinture.
- couper la doublure en place le long de la ceinture en suivant exactement la couture.
2ème cas : la doublure est fixée sur l'intérieur de la ceinture (comme la plupart des jupes achetées toutes faites).
-couper la doublure en place le long de la ceinture en suivant exactement la couture.
Dans les deux cas :
Couper le long des coutures (de côté et de milieu de dos s'il y en a) : on obtient ainsi les pièces à reproduire. Elles vont servir de patron.
En général, le devant est d'une seule pièce.
Le dos peut être composé d'une seule pièce (si la fermeture de la jupe est sur le coté) ou de deux. Si la jupe a une fente comme celle expliquée ici, les deux parties de doublure dos ne sont pas identiques.
Repasser les pièces, mais garder la trace des pinces.

3/la coupe
Disposer sur la doublure les différentes parties,
- en mettant la verticale du vêtement parallèle à la lisière,
- et en les espaçant de 4cm au moins (pour les coutures).
Placer quelques épingles pour tout maintenir en place.
Couper à 2cm du bord de la vieille doublure (pour les coutures) et laisser 5cm en bas pour l'ourlet.
Marquer l'emplacement des pinces.
Marquer la limite de la fente pour la fermeture Eclair.

4/ assemblage des panneaux de la doublure
Faire les coutures de coté et du dos, en laissant la fente pour la fermeture Eclair et la fente du bas, s'il y en a une.
Epingler les plis des pinces (les pinces ne sont pas piquées). Les fixer avec quelques points de bâti au niveau de la taille.

5/ Fixer la doublure à la ceinture
Pour piquer la doublure le long de la ceinture, il faut utiliser le pied ganseur.

1er cas : la doublure est montée comme expliqué ici :
Placer la doublure sur la jupe, envers de la doublure contre envers de la jupe. en faisant correspondre les coutures de côté (et dos) de la jupe et de la doublure.
Epingler le long de la ceinture.
Bâtir.
Piquer à 1mm au-dessus de la couture existante.
Rabattre la ceinture et recoudre au point d'ourlet.

2ème cas : la doublure était fixée sur l'intérieur de la ceinture.
Placer la doublure sur la jupe, endroit de la doublure contre endroit de la jupe, en faisant correspondre les coutures de côté (et dos) de la jupe et de la doublure.
Epingler le long de la ceinture.
Bâtir.
Piquer le long de la couture existante.
6/fente de dos (éventuellement)
Faire un rentré sur la doublure le long de la fente. Epingler et coudre à points glissés.

7/ fentes pour la fermeture Eclair et le bas (éventuellement)
Faire un rentré le long de la fente et le piquer à la machine

8/ ourlet
La doublure doit être plus courte de 4 à 5cm que la jupe.
Faire un ourlet de 4 à 5cm et le piquer à la machine.

jeudi 30 juillet 2015

Mannequins Stockman


Siegel & Stockman créé et fabrique des mannequins pour les couturières, les ateliers de couture et pour la vitrine, des mannequins stylisés et des présentoirs pour les accessoires depuis 1867.

Mondialement connus grâce au savoir faire unique de la Maison transmis de génération en génération, les mannequins Stockman sont utilisés par les plus grands noms de la Haute-Couture et de l’industrie de la mode. Fabriqués à la main dans l’atelier situé à côté de Paris, les bustes Stockman ont l’élégance et le raffinement du savoir faire à la française.

Spécialiste du mannequin de couturière, Stockman accompagne depuis 150 ans l’évolution des morphologies des hommes, des femmes et des enfants. La fabrication en papier mâché confère au mannequin Stockman la longévité, la résistance et le charme d’un objet du patrimoine. Siegel & Stockman a d’ailleurs obtenu le label Entreprise du Patrimoine Vivant en 2012.

Une grande part de l’activité de Stockman s’effectue dans le domaine du buste et du mannequin de vitrine pour l’aménagement des boutiques et la présentation des vêtements et accessoires. La plupart des grandes Maisons du luxe international, les plus grands magasins et les concept stores les plus influents du monde équipent leurs points de vente des mannequins et porte accessoires Stockman.

Les mannequins pour les ateliers de couture Stockman sont fabriqués à la main à côté de Paris depuis 150 ans. Réalisés à partir de papier mâché issu de papier recyclé et recouverts de la traditionnelle toile écrue coton, les mannequins Stockman accompagnent l’évolution des morphologies depuis plus d’un siècle. Leur fabrication nécessite 9 étapes, 5 corps de métier et 24 heures de séchage. Grâce à ce savoir faire unique transmis de génération en génération, Stockman fournit depuis toujours les ateliers de couture du monde entier à travers une gamme sans cesse réactualisée.

Sauf demande spécifique, tous nos bustes et jambes pantalons sont vendus avec le trépied métal noir traditionnel Stockman qui permet un travail en parfaite stabilité. Équipés du bâton en bois et de la traditionnelle poignée Stockman noire qui, légèrement dévissée, permet au buste de tourner sur lui même sans le déplacer, ils sont réglables en hauteur. Symbole final de la qualité Stockman, tous nos bustes atelier sont marqués du logo Stockman au cou et des références et taille sur le ventre.


mardi 28 juillet 2015

Mannequin couture


Acheter un mannequin vous rendra de grands services pour comprendre comment le tissu se moule sur le corps humain. Vous comprendrez mieux comment le tissu se drape, pourquoi il est nécessaire de faire des pinces ou des découpes pour que le tissu épouse véritablement le corps. S’il est parfois difficile avec un patron en 2D de se représenter une forme dans l’espace, avec un mannequin ce problème est vite résolu.

Les plus chevronnés d’entre vous pourront alors imaginer toutes sortes de créations en ajustant le tissu directement sur le mannequin.

Comment choisir votre mannequin de couture ?
Prenez le plus proche possible de vos mensurations : tour de poitrine, taille et hanches, mais aussi la hauteur de votre buste. Cette dernière mesure est très importante. Préférez toujours un mannequin de taille plus petite que vous (pour pouvoir y enfiler vos vêtements en cours de création).

Où l’acheter ?
Si vous le pouvez, procurez-vous un vrai mannequin de couturière et non les ersatz que l’on trouve en mercerie. Les meilleurs mannequins portent le nom de  » Stockman »,  « Lavigne » ou « Cléo », vous en trouverez parfois d’occasion.

C’est un budget c’est vrai, mais cela vaut vraiment le coup…et en plus c’est très décoratif non ?

dimanche 26 juillet 2015

Guide facile pour fronces (Dessin cordonnet)


Guide facile pour fronces (Dessin cordonnet)
Prix à l'unité (pièce): 6.42 €
        
Poser une question sur ce produit        

Les adhésifs Clover formeront les fronces pendant que vous cousez.Facile à appliquer. Pas besoin de repassage. En suivant les numéros indiqués sur les adhésifs, on fronce le tissu et crée le design des plis en même temps. Garder tout le temps les aiguilles parallèles aux nombres; cela assure de beaux plis. Retirer les adhésifs quand la couture est finie.

Composition du lot: 2 feuillets d'adhésifs.