mercredi 10 février 2016

Je… Tu.. Il… customise….


Nous avons toutes dans notre armoire, de vieux tee-shirts, jupes ou pantalons qui attendent qu'on leur donne une seconde vie. La customisation est sans doute le meilleur moyen de porter à nouveau ces vêtements tant chéris en leur apportant un coup de fraîcheur, ou tout simplement de personnaliser les plus basiques d'entre eux pour les façonner à notre image. Inutile d'être douée en couture, quelques simples coups de ciseaux font parfois des merveilles.

Technique du transfert, broderie, strass ou biais en liberty... Autant d'idées créatives a mettre en place. Ne laissez plus vos vêtements se faire dévorer par les mites et créez vous aussi votre propre look !

Bref, quelques coups de ciseaux plus tard, voici un nouveau vêtement qui va faire une nouvelle vie…


lundi 8 février 2016

Feuilles de tissu à imprimer


Envie d’imprimer vos propres tissus? Fibra Creativa vous propose des feuilles de tissu à imprimer très faciles à utiliser — il suffit de les glisser dans votre imprimante ! – et la plus grande variété de tissus :

·      percale de coton
·      soie pongé 10MM
·      organdi de soie.

Le tissu est pré-traité pour assurer une parfaite qualité d’impression, collé sur un papier de support et pré-découpé au format standard A4 pour permettre le passage dans l’imprimante.
Comment imprimer sur tissu chez soi?

C’est très simple, il suffit de disposer d’un ordinateur, d’une imprimante courante à jet d’encre (inkjet) et de feuilles de tissu à imprimer.

A noter que les imprimantes laser ne sont pas appropriées pour imprimer sur tissu.

En général, les encres des imprimantes courantes ne résistent pas bien à l’eau, sauf dans le rare cas des encres à base de pigments. Le tissu imprimé supporte d’être mouillé mais pas vraiment lavé, il n’est donc pas recommandé pour réaliser des quilts à usage de couvre-lit par exemple. Si vous souhaitez pouvoir laver vos créations, nous réalisons dans notre atelier des impressions sur mesure lavables.

Les tissus à imprimer chez soi allient facilité d’utilisation, souplesse et créativité ! Ces feuilles permettent de réaliser une infinité de projets: patchwork décoratif avec photos, impression de tissus d’époque pour maisons de poupées, miniatures, scrapbooking…
Quel tissu à imprimer choisir?
foto-impresa-en-tela.jpgCoton

Nos feuilles sont en percale de coton fine et blanche.

·      Excellente qualité d’impression, couleurs vives.
·      Facile à imprimer.
·      Couture et matelassage main et machine aisés, s’effiloche très peu.

mesero-bastidor-fotoSoie pongé 10MM
Le lustre inégalable de la soie, en format imprimable!
Un peu plus délicat à imprimer et à coudre (pour faciliter la couture, on peut user d’un stabilisateur ou thermo adhésif), à tendance à s’effilocher.

Matelassage aisé.
hoja-organzaA4-2Organdi de soie
Tout en transparence et légèreté!

Impression visible à l’identique des 2 côtés.
Parfait pour superpositions, robes de poupées d’époque…

http://lafibrecreative.com/imprimer-sur-tissu/feuilles-de-tissu-a-imprimer/

samedi 6 février 2016

L’Atelier Musée du Chapeau


L’Atelier Musée sur le site de la Chapellerie à Chazelles-sur-Lyon, le temps de se retrouver dans un autre temps, une promenade dans le monde ou le travail avait un sens tellement différent. Le labeur quotidien, le plaisir du bien fait donnaient à chacune et chacun sa place dans l’Atelier.
Chazelles-sur-Lyon,
cinq siècles de tradition chapelière

Cette petite ville des Monts du Lyonnais a connu plusieurs siècles de prospérité grâce à la chapellerie de feutre de poil - lapin domestique, garenne et lièvre.
La légende fait remonter la fabrication du feutre à la période des Croisades. Les sources historiques attestent toutefois la présence de chapeliers au XVIe siècle.

Le milieu du XIXe siècle marque la fin de la période artisanale et des petits ateliers. L'ère industrielle et la mécanisation de certaines étapes de fabrication gagnent la chapellerie.

Au début du XXe siècle, Chazelles-sur-Lyon connaît son apogée et devient la principale cité de production du chapeau de feutre de luxe en France (28 usines et 2 500 ouvriers en 1930). Sa renommée dépasse largement les frontières nationales avec des marques telles que Fléchet, France, Morreton.

L’évolution de la mode d’après-guerre porte un coup fatal à cette industrie, dont le dernier représentant à Chazelles et en France a fermé ses portes en 1997.
Quoi de plus naturel pour cette ville que de conserver, avec un lieu-phare, la mémoire de ce riche passé ?

Le Musée du Chapeau, devenu depuis Atelier-Musée, ouvre ses portes en 1983. Sa création a suivi l’époque de déclin de la mono-industrie locale multiséculaire de la chapellerie. Il s’attache à la conservation de la mémoire chapelière et à la sauvegarde active des savoir-faire. Il est labellisé « Musée de France».

http://www.museeduchapeau.com/presentation.html

jeudi 4 février 2016

L’utilisation du perroquet


Le perroquet ou pistolet sont des outils de tracage qui permettent de réaliser des lignes courbes comme celles que nécessitent les emmanchures, les encolures, courbes de hanches... ces règles sont toutes différentes et semblables : elles servent à tracer des courbes.

Retenez que les plus allongées et dont la courbe est la plus douce, servent surtout pour les courbes de hanches et de pantalon.

Pour un patron d’adulte, un perroquet de 43cm est parfait pour les emmanchures et encolures, certaines pinces et têtes de manche. Une french curve d’environ 70cm est parfaite pour tracer les courbes de jupes, jambes de pantalon et arrondis de taille.

D’une manière géneérale, pour une emmanchure, l’important est de relier 3 points. Prenez le temps d’ajuster le perroquet jusqu’à ce que vos 3 points soient relies. Tournez le, glissez le. Si il y a un 4eme point à relier, reliez le dans un second temps, de façon à ce que la courbe soit toujours harmonieuse.

mardi 2 février 2016

La guerre des boutons


Placer  les boutonnières des chemisiers
C'est la mode des robes-chemisier ! Comment se faciliter la tâche pour réaliser des boutonnières de chemisier ?
Faire un gabarit en bristol, à partir d'un patron ou d'un vêtement qui vous va, est utile en particulier si on pense réutiliser plusieurs fois le patron ...
Mon petit plus:
  • je trace les boutonnières au feutre effaçable à l'eau
  • je mets un bouton exactement aux endroits les plus volumineux du corps, pour que le vêtement ne baille pas (exemple: sur la ligne correspondant au tour de poitrine)

Du ruban adhésif pour broder les boutonnières:
·       Utilisez du ruban adhésif transparent, posez-le largement sur la patte de boutonnage, à l'emplacement de la boutonnière, tracer la ou les boutonnières dessus et piquez. Enlevez-le lorsque les boutonnières sont brodées.

·       Mon petit plus:
·       le ruban adhésif repositionnable peut même servir pour décalquer les boutonnières au départ directement sur le patron.

Bouton de fermeture d'un sac:
Fabriquer un bouton sur pied
·       Avec un bouton et une bride, on emploie de préférence un bouton sur pied. Mais on peut le remplacer en créant un pied avec de minuscules boutons placés sous un gros bouton classique, puis en cousant à travers les trous de boutons alignés.
·       Par fantaisie on peut aussi ajouter un petit bouton sur le dessus pour décorer.