jeudi 29 janvier 2015

Poids de couture


A la place des épingles, savez-vous qu’il est tout à fait possible d’utiliser des poids pour reporter le patron sur le tissu et l’empêcher de glisser, avant de couper le tissu? C’est bien pratique lorsque votre tissu « marque » et que les trous d’épingle ne partent pas (comme par exemple sur la toile cirée) ou qu’il est très glissant (comme la soie ou le satin) et c’est bien plus rapide que d’épingler tout le long du bord du patron papier !

Si vous avez envie d’essayer ces poids pour patrons de couture, mais que vous n’avez pas forcément envie d’en acheter, il est tout à fait possible de les fabriquer soi-même, en suivant l’exemple de Junie Moon : elle utilise des rondelles plates métalliques, extra larges, achetées dans une quincaillerie (rayon plomberie) avant d’être repeintes.
Il faut les choisir assez grandes (8 cm de diamètre si possible) et pour les customiser, les idées ne manquent pas: repeintes comme chez Junie Moon, recouvertes de tissu comme chez SewChic

Si vous coupez le tissu avec une paire de ciseaux au lieu d’un cutter rotatif, placez-les plutôt à 3 cm du bord pour permettre aux ciseaux de passer.

mercredi 28 janvier 2015

Pièce détachée de la machine à coudre ancienne


Certaines machines à coudre plus anciennes ne se fabriquent plus.
Les marques ont donc enlevé du marché les pièces détachées qui les concernent.

Une seule solution, pour trouver la pièce détachée de votre machine à coudre, trouver de vieilles machines à coudre identiques.

Même hors service, n'hésitez pas à l'acheter afin de la mettre de côté et de pouvoir récupérer toutes pièces qui viendraient à vous manquer.
Vous pouvez vous adresser aux brocanteurs, chiner sur les vide-greniers ou consulter les petites annonces.
Certains sites Internet d'annonces d'occasions sont également des mines d'or.

mardi 27 janvier 2015

Faire des fronces


Faire des fronces est une technique de couture qui permet de donner du volume à un ouvrage en resserrant le tissu en accordéon. Les fronces sont utilisées à la ceinture d’une jupe, en bas d’une nappe ou encore au niveau des manches d’un petit haut. La machine permet d’en faire très facilement, rapidement et surtout proprement car elles sont alors plus régulières qu’à la main.

1) Couper vos tissus : celui à froncer et celui auquel vous allez assembler les fronces. Le premier doit faire entre 1,5 à 2 fois la taille du premier. En effet, une fois que vous aurez fait vos fronces, il va rétrécir. Gardez en tête que pour avoir beaucoup de volume il faut faire de grosses fronces. Pour faire de grosses fronces, il faut plus de longueur de tissu. Pour avoir un volume important, prévoyez donc une taille de tissu à froncer plus importante.

2) Préparer votre machine. Petit conseil filoute : utilisez des couleurs de fil différentes pour votre bobine et votre canette. Vous verrez pourquoi à l’étape 5. Placez le cadran de motif de points sur le point droit. Choisissez une longueur de point maximal (en général il s’agit de la valeur 4). Vous allez donc faire des points longs, moins solides que des points courts, qui s’apparentent à des points de bâtis. Pas besoin de s’occuper de la largeur de point puisque vous êtes sur le point droit.

3) Coudre une ligne (de points droits) parallèle au bord de votre tissu, à 1 à 2 cm environ du bord. Faites quelques points en arrière pour fixer la couture au début mais surtout pas à la fin. En effet lorsque vous avez fini, levez le pied presseur, tirez votre tissu et coupez les fils en laissant une marge d’une dizaine de centimètres.

4) Recommencer l’opération en cousant une deuxième ligne de points droits 2cm environ sous la première, en parallèle. Vos fronces seront mieux formées avec deux lignes. Cette étape est donc recommandée.

5) Placer le tissu devant vous, les coutures du fil de la bobine face à vous. Attraper les deux fils supérieurs et tirer doucement dessus : votre tissu se fronce. Répartisser les fronces le long de votre tissu en déplaçant les plis avec votre main pendant que l’autre continu à tirer en douceur sur les deux fils blancs.

6) Epingler vos fronces à votre tissu principal, les deux tissus étant face contre face. Placez vos épingles perpendiculairement à la future couture qui se trouvera sous (ou derrière si vous préférez) vos deux premières lignes de points.

7) Régler la longueur de point entre 1 et 2 : vous allez faire une couture définitive et avez donc besoin d’un réglage plus solide.

8) Coudre les deux tissus ensemble en fixant votre couture avec quelques points en arrière.

lundi 26 janvier 2015

Faire ses sous vetements


Le choix du patron:
Dans un premier temps commencez par des réalisations "floues" telles qu'une nuisette, un caraco, un shorty froncé, un pyjama, une liquette...Un joli tissu et quelques ajouts de dentelles, perles et autres plumes et rubans leur donneront tout de suite de la personnalité.

Copier le patron d'un sous-vêtement qui nous va bien est une excellente option pour le confort ! Il y aura moins de retouches à faire. Il faudra cependant veiller à utiliser un tissu similaire.

 Le choix du tissu: Les pièces de lingerie ajustées telles que les culottes ou soutien-gorges sont plus difficiles à réaliser sur mesure. Si vous souhaitez tout de même en réaliser, commencez par un tissu extensible (du jersey de coton, du tulle lycra...) qui vous "pardonnera" davantage d'erreurs. Faites un vêtement d'essai avec un tissu peu onéreux afin d'ajuster le patron et prévoir toutes les retouches nécessaires.

Le choix des accessoires: l
Les accessoires en plastique transparent s'adaptent facilement à tous types de tissus, les noirs ou blancs également.

dimanche 25 janvier 2015

Top & Plis couchés


Pour transformer un petit top court en une robe tunique avec des plis couchés dans le bas, voici comment j'ai procédé:

Construction du top sans les plis couchés

·      Prendre un patron de base d'un top (à manches courtes ou longues ou pas de manches) assez ajusté.
·      Déterminer à partir d'où on veut faire démarrer les plis couchés: dès la taille ? Entre la taille et les hanches ? En bas des hanches ? Puis tracer un trait horizontal au niveau choisi.
·      Décalquer le patron ou replier la partie en trop sous le patron d'origine. Si vous ne pensez pas vous resservir du patron, dans ce cas vous pouvez le couper. Puis reporter le patron sur votre tissu. Au niveau du bas du top, ne pas prévoir d'ourlet mais un surplus comme pour les autres coutures.
·      Assembler et coudre le top entièrement sauf le bas.

Construction de la bande de plis couchés

·      Mesurer la longueur  totale (devant et dos cousus ensemble) du bas du top.
·      Découper une bande de tissu de 2 fois la longueur mesurée précédement (dans mon cas 2X90= 180 cm), et en largeur celle que vous aurez décidée. Moi j'ai choisi 30 cm. Ne pas oublier les surplus de couture et le surplus pour l'ourlet:

J'ai choisi comme tissu une résille à motifs, très fine et légèrement transparente.

-      Coudre ensemble les 2 petits cotés de la bande afin de la fermer:
-      Coudre l'ourlet de la bande de tissu (ourlet replié ou surjet étroit comme pour les volants, en fait, cela dépend du tissu choisi).
-      Déterminer quelle largeur on veut que les plis fassent: 2cm, 3cm, ou 4 cm ou plus....

Maintenant un peu de mathématiques:

-       Appliquer la formule magique :      longueur de la bande    =      nombre total de plis
-      2 X largeur d'un pli

Il peut être nécessaire de modifier un peu la largeur choisie d'un pli pour obtenir un nombre entier de plis (sinon le résultat de la division comporterait des décimales, ce qui aurait pour conséquence que le dernier pli serait moins large que les autres).          

Ce calcul mathématique permet d'avoir une régularité dans les plis et ainsi donne un résultat "pro". Car lorsque l'on fait un peu au pifomètre, on arrive au dernier pli qui a toutes les (mal)chances d'être ou trop grand ou trop petit.

Sur le coté de la bande de tissu ou il n'y a pas l'ourlet, piquer une épingle verticalement par rapport au bord du tissu, de la largeur choisie pour le pli 

Former les plis couchés sur l'endroit de la bande en pliant le tissu pour faire se rejoindre les épingles 2 par 2.