jeudi 27 août 2015

Pourquoi une surjeteuse !


En plus de la machine à coudre, d'autres machines sont destinées à la couture et la confection d'ouvrages :

·      la machine à broder,
·      la surjeteuse,
·      la surfileuse,
·      la recouvreuse,
·      la machine à tricoter.

La surjeteuse est la machine parfaite pour accompagner votre machine à coudre et vous permettre un travail de couture quasi professionnel.

Elle permet de gagner un temps appréciable grâce à ses différentes fonctions :
·      couper le tissu,
·      le surfiler en utilisant le point de chaînettes,
·      le piquer,
·      l'assembler s'il le faut.

La surjeteuse coupe et surfile : pour de belles finitions

La surjeteuse coupe le tissu et le surfile pour éviter les nœuds et débords de fils qui pourraient se former. Ces petites « bordures » très soignées ont le même rôle qu'un ourlet fait au point zigzag. La surjeteuse surfile et coud en même temps : une grande efficacité

Équipée de deux aiguilles et plusieurs bobines de fil, elle peut coudre en même temps qu'elle surfile :

·      les surjeteuses les plus simples sont équipées pour un surjet à 3 fils,
·      les plus complexes, plus utilisées dans les milieux professionnels, permettent des surjets à quatre fils, soit deux aiguilles et deux boucleurs.

Différents points avec la surjeteuse : les principaux

La surjeteuse propose différents points, la plupart très élastiques, parmi lesquels vous trouverez :

·      le surjet 4 fils, pour former notamment un surjet et deux piqûres parallèles ; ce point peut s'utiliser sur le jersey et le stretch,
·      le surjet 3 fils étroit (2,8 mm) se choisit lorsqu'on travaille un tissu fragile, qui s'effiloche facilement,
·      le surjet 3 fils large (5 mm) s'utilisera avec du tissu plus épais comme le lin,
·      le flatlock, qui est un point créé avec un fil supérieur qu'on garde très relâché, afin de préserver la souplesse du tissu :
·      utilisé souvent pour le tissu extensible de type jersey,
·      le dessous d'une couture flatlock présente des fils croisés, tandis que le dessus présente deux surpiqûres juxtaposées ou croisées,
·      l'ourlet roulotté, c'est-à-dire un ourlet pratiquement invisible fait au point de bourdon sur le bord extrême du tissu : s'utilise lorsqu'on travaille un tissu fin et fragile,
·      l'ourlet classique à trois fils repliés offre un ourlet de qualité professionnelle,
·      le pli cousu,
·      le surjet à plat : ce surjet de couture plate est possible grâce au système de transport différentiel et grâce au boucleur adapté à toute sorte de fils ; ce point s'utilise pour assembler deux tissus entre eux.

Éléments de la surjeteuse : aiguille, griffes, couteaux, etc. La surjeteuse est équipée de nombreux petits éléments qui ont parfois besoin d'être remplacés, réparés ou simplement entretenus. Les aiguilles de la surjeteuse : selon le tissu surtout.

Tout comme avec la machine à coudre, on choisit les aiguilles selon le travail à effectuer. Il vous faudra parfois jusqu'à 3 aiguilles pour les surjeteuses à 5 fils. Ces aiguilles sont choisies en fonction du tissu travaillé.

mardi 25 août 2015

Lillian Weber est une dame incroyable


À 99 ans, Bientôt 100 ans sur cette planète  elle coud tous les jours. Ce n'est pas quelque chose qu'elle fait tranquillement comme un passe-temps, cependant. Son couture a un beaucoup plus grand effet. Weber coud une nouvelle robe à partir de zéro chaque jour. Pourquoi? Pour être envoyé aux jeunes filles dans le besoin vivant en Afrique.

Lillian Weber ne rencontrera jamais ces filles, mais elle prend grand soin de chaque robe qu'elle fait, en s'assurant qu'ils ont tous détails personnalisés.

Lillian Weber  été a une partie de petites robes pour l'Afrique, une organisation chrétienne qui fait des robes pour jeunes filles en Afrique, pour les deux dernières années. Pendant ce temps, elle a fait plus de 840 robes pour être envoyés en afrique. Elle espère que, avant son 100e anniversaire en mai prochain, elle aura terminé 1000 robes.

dimanche 23 août 2015

Coudre des tissus épais


Piquer à la machine des tissus épais peut être assez difficile, surtout si vous possédez une machine à coudre basique. C'est en particulier le cas lorsque l'on confectionne des sacs ou qu'on travaille le jeans.
Voici trois astuces pour coudre des tissus épais ou plusieurs épaisseurs de tissus :

1. Eliminer le plus possible de tissu: Une fois une couture réalisée, couper le surplus de couture le plus à ras possible, notamment les épaisseurs de doublure. Attention à ne pas couper les points ! Ensuite, faites un point décoration pour ouvrir les coutures de chaque coté.

2. Faire tourner le volant à la main : Lorsque l'aiguille ne semble pas avancer et fait du sur-place, il vaut mieux actionner le volant de la machine à la main et tirer en même temps mais doucement sur le tissu pour le faire avancer.

3. Utiliser une aiguille de taille plus large: par exemple, une aiguille 100/16 ou une aiguille spéciale pour le jean.
Il faut également allonger la longueur du point pour permettre à l’aiguille de la machine à coudre d’être mieux "entraînée" et appuyer très légèrement sur la pédale, pour laisser le temps à la machine de prendre son rythme. Ce sont les acoups qui pourraient casser l'aiguille.


vendredi 21 août 2015

La mode


Glamour, les années 80 ! Envie de luxe

Criardes, de mauvais goût, les années 80 ? Pas sûr !
Elles ont renouvelé le genre et mis en scène une femme sûr d’elle, féminine en diable !

Les joyeuses années 70 ! Hippie ou disco ?

Capeline surdimensionnées, chaussures à plate-forme, top au crochet et robes à paillettes – les années 70 ont explosé de tendances. Découvrez quelques croquis originaux de la collection burda de cette époque dans notre Fotoshow …

Les pétillantes années 60 ! Le charme de la jeunesse

Dessins géométriques inspirés de l’art moderne, lignes droites sont les signes distinctifs d’André Courrèges. Pierre Cardin et Mary Quants explorent les charmes de la « mini »…

Les élégantes années 50 ! Retour de la féminité

Jupes et robes sont les morceaux de choix des années 50 et soulignent les lignes féminines. Tailles bien prises et hanches généreuses, perchées sur des talons aiguilles, la mode « new look » joue de toutes astuces pour souligner la féminité et l’élégance.

mercredi 19 août 2015

Si vous rêvez d’un hiver cocooning, la mode automne hiver 2015 - 2016 est là pour vous servir.


Cet hiver, les tendances mode automne hiver 2015 - 2016 sont assez claires : restez au chaud, multipliez les couches et emmitouflez-vous.

Quelles sont les pièces mode tendance automne hiver 2015 2016 ?

Certaines pièces mode se démarquent au rayon des tendances mode hiver 2016. Cette saison, la robe en maille sera indiscutablement LA robe automne hiver 2015-2016. Côté manteaux automne hiver 2015-2016, c'est le manteau long qui sera la star de la saison.

Et puis, il y aura la fausse fourrure qui avait déjà essayé de se placer l'année dernière. Il y aura le plaid à porter et le plissé XXL. Il y aura le patchwork et le caban.  

Côté matière, il faudra aimer le daim et le velours. Côté couleur, on aimera le vintage du orange et du vert d'eau mais aussi la combinaison du noir et du blanc.