lundi 1 septembre 2014

Choisir et porter un slim : mode d'emploi


Le slim est un exercice de style à lui tout seul. A chaque saison on le déclare mort mais il revient toujours pour signer une nouvelle tendance.
Le slim peut se transformer selon les accessoires que vous portez. Un bijou par ci et vous voilà Rock, une ceinture par là et vous êtes chic, découvrez comment le porter selon votre style et votre morphologie.

Les indémodables

Le slim brut : chic
Le jeans slim brut fait partie des must have. C’est celui qui ne quittera jamais notre garde robe. Simplissime, de la bonne couleur, il va avec tout.

Un simple t-shirt en coton blanc, une blouse ethnique, un petit pull en laine tout vous ira. On le porte l’été avec des sandales simplissimes type spartiates ou tropeziennes. En mode hiver avec une jolie paire de bottes c’est le bon choix. La forme du slim colle parfaitement à la tendance du moment qui laisse les bottes et autres chaussures à la mode sur le pantalon.

Le jean droit : classique
C’est l’ancêtre du slim. Facile à vivre, lui aussi se porte quasiment avec tout.  Pour ne pas se tromper, on le choisit noir comme Audrey Hepburn et on le retrousse pour laisser apparaître juste les chevilles. Résultat : vous pourrez admirer sans relâche vos somptueuses nouvelles chaussures. On le porte forcément avec des ballerines, une chemise blanche et une jolie veste de costume bien taillée. C’est féminin, discret mais foncièrement sexy !

Le slim noir : rock
C’est le basique des aficionados du look rock chic. Pourquoi black ? Bah en mode rock…on a envie de dire : forcément ! Il se doit d’être très moulant et se porte avec un grand tee shirt rock n’roll, un perfecto en cuir, un grand foulard  et un chapeau pour le détail garçon manqué. Pour un look au poil on court customiser le tee shirt de notre Jules qu’on vient juste de lui piquer dans son placard. Un petit point de couture ici et là, un strass : on est fans.

Choisir son jean slim selon sa morphologie

Vous êtes longiligne
Le slim est votre pantalon fétiche à condition de le féminiser et de réveiller vos courbes de femmes. La règle numéro un est de le choisir à votre taille. Bien sûr, le slim est moulant néanmoins, s’il l’est trop vous risquez de ne pas être à l’aise du tout et d’être saucissonnée. Trop grand et le bas de votre pantalon slim risque de bailler, il n’arrêtera pas de tomber. Une astuce : il vous suffit de choisir un slim taille haute pourquoi pas de couleur vive (rouge ou blanc). Soulignez votre taille avec une ceinture et portez votre top à l’intérieur du jean.

Vous êtes ronde
Ne croyez pas que le slim vous est interdit, bien au contraire. Il sublime vos formes sensuelles et vous embellit. Vous devez juste l’apprivoiser et savoir avec quoi le porter. Une jolie blouse qui camoufle les hanches, des bottes qui affinent le mollet, un gilet long pour souligner la taille…voilà : vous êtes prête !

Vous avez de petites jambes
Si vous êtes petite et menue, il faut créer un effet vertical en  jouant avec un jean slim noir pas trop serré à la cheville. On l’accessoirise avec une jolie paire de talons hauts ou de sandales compensées et avec une veste mi-cuisse type cardigan long ou trench.



dimanche 31 août 2014

Changer la doublure d'une jupe


1/ métrage
Mesurer la hauteur H de la doublure en place.
Prévoir H +7cm de doublure (en 150cm de large).

2/ le patron
1er cas : la doublure est montée comme expliqué ici :
- découdre le point d'ourlet de la ceinture.
- couper la doublure en place le long de la ceinture en suivant exactement la couture.
2ème cas : la doublure est fixée sur l'intérieur de la ceinture (comme la plupart des jupes achetées toutes faites).
-couper la doublure en place le long de la ceinture en suivant exactement la couture.
Dans les deux cas :
Couper le long des coutures (de côté et de milieu de dos s'il y en a) : on obtient ainsi les pièces à reproduire. Elles vont servir de patron.
En général, le devant est d'une seule pièce.
Le dos peut être composé d'une seule pièce (si la fermeture de la jupe est sur le coté) ou de deux. Si la jupe a une fente comme celle expliquée ici, les deux parties de doublure dos ne sont pas identiques.
Repasser les pièces, mais garder la trace des pinces.

3/la coupe
Disposer sur la doublure les différentes parties,
- en mettant la verticale du vêtement parallèle à la lisière,
- et en les espaçant de 4cm au moins (pour les coutures).
Placer quelques épingles pour tout maintenir en place.
Couper à 2cm du bord de la vieille doublure (pour les coutures) et laisser 5cm en bas pour l'ourlet.
Marquer l'emplacement des pinces.
Marquer la limite de la fente pour la fermeture Eclair.

4/ assemblage des panneaux de la doublure
Faire les coutures de coté et du dos, en laissant la fente pour la fermeture Eclair et la fente du bas, s'il y en a une.
Epingler les plis des pinces (les pinces ne sont pas piquées). Les fixer avec quelques points de bâti au niveau de la taille.

5/ Fixer la doublure à la ceinture
Pour piquer la doublure le long de la ceinture, il faut utiliser le pied ganseur.

1er cas : la doublure est montée comme expliqué ici :
Placer la doublure sur la jupe, envers de la doublure contre envers de la jupe. en faisant correspondre les coutures de côté (et dos) de la jupe et de la doublure.
Epingler le long de la ceinture.
Bâtir.
Piquer à 1mm au-dessus de la couture existante.
Rabattre la ceinture et recoudre au point d'ourlet.

2ème cas : la doublure était fixée sur l'intérieur de la ceinture.
Placer la doublure sur la jupe, endroit de la doublure contre endroit de la jupe, en faisant correspondre les coutures de côté (et dos) de la jupe et de la doublure.
Epingler le long de la ceinture.
Bâtir.
Piquer le long de la couture existante.
6/fente de dos (éventuellement)
Faire un rentré sur la doublure le long de la fente. Epingler et coudre à points glissés.

7/ fentes pour la fermeture Eclair et le bas (éventuellement)
Faire un rentré le long de la fente et le piquer à la machine

8/ ourlet
La doublure doit être plus courte de 4 à 5cm que la jupe.
Faire un ourlet de 4 à 5cm et le piquer à la machine.

samedi 30 août 2014

Choisir son manteau selon sa silhouette

Conjuguant à la fois tendance et pratique, le manteau est la tenue vestimentaire idéale et citadine pour faire face aux intempéries hivernales. Face à la diversité des modèles qui existe sur le marché, voici quelques informations pour bien orienter votre choix.

Il est primordial de faire le choix de votre manteau selon votre taille, c’est-à-dire selon votre stature. Voici quelques principes qui vous aideront à mieux choisir le manteau qui siéra parfaitement à votre allure.

Si vous avez un buste assez important :
Un manteau à double boutonnage vous est déconseillé car cela ne concorderait pas avec votre physique. Pensez également à mettre un pull en dessous lors de la séance d’essayage afin de pouvoir vous assurer que les boutons tiennent et que vous êtes bien à l’aise mais pas à l’étroit. Une condition requise pour votre confort.

Dans le cas ou vous êtes du genre à avoir des rondeurs au niveau des hanches :
Un manteau à double fermeture vous procurera une belle apparence. Vous pouvez également opter pour les manteaux très tendance avec une ceinture, en effet celle-ci servira à mettre en valeur votre taille ce qui est idéale pour masquer vos courbes du bas. Les manteaux de style militaire vous iront aussi à merveille, ces derniers vous donneront une allure décontractée et pleine de charme qui sublimera votre entourage.

Si vous êtes petite et de taille fine :
Choisissez un manteau qui épousera parfaitement la forme de votre corps. Ayez l’impression que le vêtement a été confectionné spécialement pour vous, optez pour la longueur ¾ ainsi vous allez paraître plus grande et plus fine. Vous devez surtout éviter un manteau ample pour ne pas avoir l’impression d’être dans un sac.

vendredi 29 août 2014

Drôle d'été !


Je ne sais ce que vous en penser mais l’été cette année ce n’est vraiment pas sympa. Après un printemps qui ressemblait à l’été, nous passons depuis début juillet du chaud au tiède voir un peu frisquet en fin de certaines journées..

Donc grande décision, j’avais un joli double tissu “polaire-pluie” donc quelques coups de ciseaux et voila la petite veste qui manquait à ma garde robe. Elle a l’aisance du cocooning apportant douceur et chaleur, de quoi me sentir vraiment bien avec les caprices de la météo !! 
Olé je suis ravie..

jeudi 28 août 2014

Un endroit magique !!


J’ai passé presque 3 heures mardi avec ma soeur dans cet endroit magique. Plus que la caverne d’Ali Baba, je dirais le temple du plaisir de la créatrice. Un choix a couper le souffle sur le thème d’une promenade dans un très bel endroit ou les architectes ont du suivre les directives de la passion du propriétaire “Les bateaux”. Je dois dire que c’est une réussite totale, qui permet un mélange de couleurs, de matières et d’objets a ne plus savoir ou donner de la tête…




Le voyage dans ce monde de tissu me donne envie que les journées ne fassent plus 24 heures mais cinq fois plus… permettant ainsi de couper, de créer une multitude de choses au fil des envies..






Mes machines sont toujours en mode “ON” bien entendu, mais dans ma tête tourne tellement de modèles que je désire réaliser…. “Au horloge soit clémente ralentie tes aiguilles…”.










Continuons a parler de cette visite, de très beaux tissus africains pour débuter notre promenade, cotons, lainages, tricots, polaires, enduits……… enfin de toutes sortes de tissus en toutes couleurs a des prix “raisonnables”.





En juin dernier lors de notre promenade au Marché St Pierre avec mes élèves de l’Asma, plusieurs d’entre elles ont achetées du tissu pour imper qui sera doublé en polaire, nous allons débuter mi septembre avec ce projet.


Mais je dois dire qu’après ma visite d’hier…. Je suis restée sans voix par le choix et le prix des tissus proposés pour faire des impers chez le Chien vert ! Entre 5 et 6.50€ de quoi donner l’envie de se faire 4 voir 5 impers… Ma sagesse (rire) légendaire a fait que j’ai choisi 2 tissus.. Le résultat par photo d’ici 10 jours !

Je sais que nous retournerons dans ce magnifique magasin.

mercredi 27 août 2014

Porte aiguille pikpik


Matériel nécessaire:

- 2 morceaux de tissu d’environ 13 cm sur 13 cm
- 1 gros bouton
- 30 cm de ruban d’environ 2 cm de large
- 3 cm de
velcro de la même largeur que le ruban
- de la ouate synthétique pour rembourrage
- une bougie
- éventuellement de la toile thermocollante, si les tissus choisis sont assez fins
+ matériel habituel de couture

1. Découper les pièces A et B du patron sans en rajouter de marge de couture. Reporter 1x la partie A sur le tissu destiné au dessus de la fleur et 2x la partie B sur le tissu du dessous.

Remarque: dans mon exemple, j’ai collé de la toile thermocollante sur le tissu brun destiné au dessous de la fleur.

2. Poser les 2 pièces B l’une sur l’autre, endroit contre endroit. Piquer sur 1.5 cm env. en haut et en bas de la couture du milieu de la fleur, comme l’indiquent les flèches sur le patron. Ouvrir cette couture et l’écraser au fer à repasser.
3. Poser les pièces B ainsi rassemblées sur A, endroit contre endroit et piquer le tour de la fleur. Découper les surplus de couture à environ 0.5 cm et cranter (= faire des petites entailles aux ciseaux sur les surplus perpendiculairement aux coutures). Cela permet d’avoir de jolis arrondis, une fois l’ouvrage à l’endroit.
4. Retourner la fleur sur l’endroit et repasser.
5. Remplir la fleur avec la ouate synthétique et fermer l’ouverture au dos en cousant à la main.
6. A l’aide d’une bougie, brûler les 2 extrémités du ruban pour éviter qu’il ne se défasse.

Remarque: A faire seulement si le ruban est en synthétique (satin) et non en coton!
Faire un petit ourlet aux 2 bouts. Coudre les morceaux de velcro sur le ruban, en ajustant leur emplacement en fonction du diamètre de votre poignet.

7. Coudre le bouton au milieu de la fleur en piquant également dans le ruban pour que tout tienne ensemble.

mardi 26 août 2014

Veste en tissu coton molleton


Une jolie chute dans mes armoires, du molleton de coton et la bonne dimension pour faire une veste pour Lily.

Pour donner un peu de peps à la couleur gris souris, du ruban rose avec ses petits coeurs…